Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



« A l’origine » de Xavier Giannoli

4 étoiles(8.5/10)

« Est-ce un escroc ou un héros ? », voici le sous-titre qui résume très bien ce film magnifique s’inspirant d’une histoire vraie, celle de Philippe Miller, un escroc solitaire vivant sur les routes qui décide, en découvrant par hasard un chantier d’autoroute abandonné depuis plusieurs années à cause d’écologistes près d’un village vivant dans une situation économique catastrophique, de reprendre les travaux en se faisant passé pour un chef de chantier et engrenger le maximum d’argent. Alors que le personnage hésite longuement, il lui suffira de dire « oui » pour que sa vie bascule. Il ne connait rien à la vie de chantier, du fait de diriger une équipe sur un projet tel que celui-ci et mettra très longtemps à réaliser ce qu’il est en train de faire. Pour tout le village et notamment la maire (incroyablement interprêtée par Emmanuelle Devos, qui remporte son césar de la meilleur actrice dans un second rôle en 2010)  cet homme est le sauveur du village, tout le monde ne parle que du chantier et aussi principalement de lui. Malgrè ses nombreuses envies de vouloir tout abandonner, c’est tout cet amour qu’il n’a jamais eu dans sa vie qui le découragera à s’en aller pour toujours et il ira jusqu’au bout et ne verra plus son but d’escroquerie qu’il aurait pu obtenir mais le fera pour les aider, même en étant un menteur sur sa véritable situation. Xavier Giannoli réalise un film à deux doigts de la perfection avec des scènes magnifiques (notamment les scènes de chantier dans la pluie et la boue et lorsque Philippe Miller se rend compte de sa folie quand il voit toutes ses machines immenses pour les travaux qui arrivent) et des acteurs époustouflants (mention spéciale à Francois Cluzet). Le film traite plusieurs thèmatiques : la vie précaire et jeune de couple, le chômage et la recherche d’emploi, l’amour, l’envie, l’escroquerie. On est pris pendant un peu plus de deux heures en halleine dans une ambiance froide d’automne au coeur d’un village perdu. En bref, « A l’origine » est une veritable révélation, l’un des films poignant qui aura marqué cette année et qui mèrite vraiment d’être vu pour son scènario prenant et ses acteurs qui sont vraiments parfaits.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« Shutter Island » de Martin Scorsese

 4 étoiles(8.8/10)

Au large de Boston se trouve un ilôt habritant un hopital psychiatrique, ou, l’ensemble des patients sont des criminels étant très dangereux. En 1954, le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule y sont envoyés pour enquêter sur l’étrange disparition d’une patiente, Rachel Solando. L’état d’alerte est alors décreté sur l’île du fait de la volatilisation de cette femme, ayant noyée ses trois enfants auparavant. C’est alors que se pose beaucoup de questions pour le personnage principal, magistralement interprêté par Leonardo Di Caprio qui se voit obtenir l’un de ses plus beaux rôles. Alors, comment la meurtrière a-t-elle pu sortir d’une cellule fermée de l’extérieur ? Et pour aller Ou ? L’île étant bordée par d’immenses falaises ? C’est alors le point de départ de ce thriller psychologique qui nous porte dans l’ambiance sombre et intriguante dès le début et ce, grâce au génie du réalisateur. En effet, grâce à des décors et des images magnifiques, Martin Scorcese fait submerger en nous l’envie, le fantasme, de savoir ce qu’il peut bien se passer sur cette île si mystérieuse. C’est alors que tout s’enchaîne très bien et que l’on comprend le veritable sens de l’histoire, que le spectateur à, tout de même, peur d’accepter du fait de l’identification très rapide qui a pu être faite en vers le personnage de Teddy, et que tout est le fruit de l’imagination et/ou de la manipulation. Ce n’est qu’à la fin du film, qui arrive trop vite à mon gout, que l’on peut décortiquer tous les éléments laissés : les symboles (le phare, le brouillard au début), les petits détails (les regards des autres patients qui en savent trop et qui mettent en garde Teddy, les comportements de certains personnages, cf la remise du pistolet de Chuck Aule au début, les cauchemars etc) sur lesquels le réalisateur s’est permis d’insister, à tel point que, même par l’image de la tempête qui s’abat longuement, Scorsese arrive à retranscrire l’état du spectateur dans sa tête au moment ou les pistes s’embrouillent. On notera également cette musique qui reveille en nous la peur, mais à se demander, si ce n’est pas, en faire légèrement trop pour le début du film (lorsqu’ils arrivent sur l’île), ce qui pourrait gêné certains. En bref,  »Shutter Island » est un veritable puzzle qui nous plonge dans un univers étouffant, sombre mais très énigmatique, porté par d’excellents acteurs  et réalisé par le grand cinéaste qu’est Martin Scorsese.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 
1234

Navigation


news et infos sur la star s... |
>> Twilight |
SPIRALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tous au ciné
| twilightsagaforyou
| twilight l'amour d'une saga!