Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



« Ensemble, nous allons vivre une très, très grande histoire d’amour » de Pascal Thomas

Ensemble, nous allons vivre une très, très grande histoire d'amour...

0  (2.9/10)

Entre Dorothée et Nicolas, c’est le coup de foudre. Ensemble, ils vont vivre une très, très grande histoire d’amour… Ils en sont sûrs, certains. Mais la vie s’ingénie toujours à contrarier les meilleures résolutions, le plus parfait des scénarios et rien ne va se passer comme prévu. Vous me direz que ce genre de scénario a été déjà traité des milliers de fois au cinéma : c’est vrai, mais ici c’est différent. Tout est en décalage, on se trouve impregné dans un cinema burlesque mais intelligent ou tout fonctionne correctement même si Pascal Thomas n’hesite pas à se lacher dans la mise en scène et en faire trop sur certains plans; mais tout cela fait parti du jeu et des objectifs pour plaire au spectateur. La première partie du film est très soignée, belle ou on se laisse porter par la rencontre des deux personnages principaux en pleine campagne très bien interprêtés par Julien Doré, pour son premier rôle au cinéma, et Marina Hands, tout aussi parfaite. On notera l’incroyable jeu de Guillaume Gallienne qui nous fait sourire à plusieures reprises. Malheureusement le long metrage sombre peu à peu et le scénario devient moins « cool » et nous enerve même lorsque l’action se passe à Paris ou peut l’on se dire qu’il fallait finir d’ecrire le scénario la veille du début du tournage, m’enfin. En bref, « Ensemble, nous allons vivre une très, très grande histoire d’amour » est une comédie qui plait par son décalage mais qui souffre d’un scénario tombant peu à peu à plat tout le long du film.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« Le Choc des Titans » de Louis Leterrier

Le Choc des Titans

1 étoiles(3.2/10)

Né d’un dieu mais élevé comme un homme, Persée ne peut sauver sa famille des griffes de Hadès, dieu vengeur du monde des Enfers. N’ayant plus rien à perdre, Persée se porte volontaire pour conduire une mission dangereuse et porter un coup fatal à Hadès avant que celui-ci ne s’empare du pouvoir de Zeus et fasse régner l’enfer sur terre. A la tête d’une troupe de guerriers courageux, Persée entreprend un périlleux voyage dans les profondeurs des mondes interdits.  Outre le fait purement commercial surfant sur l’après « Avatar » en rajoutant « l’option » 3D au dernier moment (qui d’ailleurs est très mauvaise) à son film, Louis Leterrier peut déjà être fier d’avoir pousser les portes d’Hollywood (Cf en 2008 déjà grâce a « L’incroyable Hulk »). Mais ca ne suffit pas : il faut écrire et réaliser de bons films. Après, pour ma part, l’échec de la suite des aventures d’Hulk, ce film est tout de même meilleur : il y a de bonnes choses parmis les plus mauvaises à exprimer. Tout d’abord, le côté esthetique du film est assez original, digne d’un bon peplum, des plans sont magnifiques et donnent toute la credibilité du film. Cependant, au niveau de certains effets speciaux, je dis bien certains, il y a quelques soucis, notamment lorsque Persée vole à la fin du film par exemple. Au niveau scénaristique, il est vrai que le film n’est pas très difficile à comprendre et à suivre. On retiendra de bonnes idées avec pas mal d’actions et sans temps morts mais il reste tout de même un peu trop prévisible et simple. En ce qui concerne le hèros, joué par Sam Worthington, récemment plebiscité dans « Avatar », il joue juste son rôle sans laisser paraître une certaine profondeur à son personnage, dommage. A noter également le côté mythologique, qui est tout le sujet du film, est très bien respecté et comme le récent « Percy Jackson » (qui ne s’adresse pas au même public) peut être très profitable à l’apprentissage sur le sujet. Enfin, on ne reprochera quand même pas la belle réalisation et le montage qui sonne juste ou tout s’enchaîne assez bien. En bref, « Le Choc des Titans » restera un peplum parmis tant d’autres moins ou mieux reussis mais qui offre un joli divertissement, m’enfin c’est moindre quand même.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« La robe du soir » de Myriam Aziza

La Robe du soir

0  (2.3/10)

Juliette, 12 ans, timide et mal dans sa peau, voue un véritable culte à son professeur de français, Madame Solenska. Belle quadragénaire souvent provocante, Madame Solenska aime séduire son jeune auditoire : sa classe est son théâtre et ses élèves, ses meilleurs spectateurs. Persuadée d’être son élève préférée, Juliette imagine une relation privilégiée avec cette femme. Mais un jour, en se rendant en cachette chez Madame Solenska, elle en voit sortir Antoine, un élève de sa classe particulièrement beau. Chaque geste, chaque regard de Madame Solenska vers l’adolescent, chaque parole échangée vient alimenter ses soupçons. L’imagination torturée de Juliette s’emballe : pour elle, Madame Solenska et Antoine sont liés par une secrète relation amoureuse… Vu un mois et demi après sa petite sortie nationale et donc après pas mal d’attente, je me retrouve face à un mur. En effet, il y a de bonnes choses mais aussi des mauvaises. De quel côté se placer ? Difficile d’y repondre après la projection. On retiendra en premier lieu le jeu d’acteur très juste de la jeune Alba Gaia Bellugi en pré-adolescente souffrante ayant comme seul modele sa professeur de français qu’elle admire, joué par une Lio que l’on voit rarement, très rarement au cinéma. Cette dernière offre une belle performance et son personnage, qui manque tout de même de profondeur, me fait penser à une professeur de lycée que j’ai moi-même connu, qui est très proche de ses élèves (même si il est vrai qu’ici Helene Solenska est vraiment aux bornes en n’hesitant pas de parler de sexe avec des enfants de 12 ans par exemple), toujours de bonne humeur et très génèreuse. On parle également dans ce film de sujets assez tabous mais forts : la relation entre les profs et ses élèves, quelles sont les limites que ce soit dans le respect ou dans l’admiration d’un enfant pour un enseignant ou vice versa, la douleur d’une jeune fille mal dans sa peau à la veille de sa puberté. On voit peu à peu le personnage de Juliette s’effondrer : elle vole, elle fugue, elle ment et celui de Lio qui prend conscience de ce qu’il se passe à cause d’elle. En revanche, plusieurs élèments clochent dans le métrage : tout d’abord le scènario. En effet, le sujet manque de relief, il aurait pu être traîté un peu plus. Le film, qui dure 1h35, pourrait faire seulement 20 minutes que l’on y verrait la même chose. Des plans ne servent à rien, d’autres sont beaucoup beaucoup trop longs et certaines scènes sont trop saccadés. Dommage. En bref, « La Robe du Soir » est un film qui traite quelque chose de tabou et d’interressant mais pas de la bonne manière.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« Légion – L’Armée des anges » de Scott Charles Stewart

Légion - L'Armée des anges

0  (2.1/10)

Que se passe-t-il quand Dieu perd foi en l’humanité et envoie une légion d’anges pour exterminer la race humaine ? Et bien pas grand chose… Durant 1h40 on suit un groupe constitué de jeunes, mais aussi d’une femme enceinte, comme par hasard, entre autres, bloqué dans le desert, comme par hasard, et plus précisemment dans un restaurant étape. Imaginez leur surprise quand ils voient débarquer une mémé à l’apparence très sympathique mais qui se met, entre deux bouchées de steak, à vouloir dévorer tout le monde mais surtout quand ils voient arriver ensuite… des anges. Bref, le film se passe sans grande surprise, même si l’on aurait pu en tirer un bon bilan si le scénario aurait été autre et qui aurait pu nous emmener à une réflexion (même légère) si le thème de la religion aurait été plus traité. Le réalisateur a fait le choix d’un film  »mixé » entre thriller et horreur. Mais c’est loupé, le film ne fait en aucun cas peur (il fait rire en revanche à son insu par ses tentatives de vouloir faire peur),  et ce n’est pas très réaliste (beaucoup de films de genres ne sont pas très réaliste c’est sur mais là on frôle vraiment la limite de l’acceptable : un marchand de glace en plein desert, déjà, qui se voit s’allonger, comme un elastique, et se transformer en bête feroce par exemple et j’en passe). La fin du film est plus rythmé mais dommage de n’avoir aucun plaisir à le regarder, le spectateur est vraiment laissé au bord de la route. PS : Regardez la bande annonce ci-dessous, vous aurez vu le film. En bref, « Légion – L’armée des anges » est une déception sans être non plus un « foutage de gueule » : il y a une veritable envie de bien faire et une grande motivation de la part de l’équipe mais comme je l’ai dit juste avant : c’est loupé et il y a peu de choses à sauver : un mauvais film de genre.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« All About Steve » de Phil Traill

All About Steve

(1.1/10)

Une brillante cruciverbiste décide, après un première rendez-vous rapide, qu’un cameraman de CNN est son âme soeur. Elle traverse alors le pays de long en large en essayant de le convaincre qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Etant pourtant un succés au box office Americain en 2009, sûrement grâce à sa tête d’affiche Sandra Bullock (ultra rentable) et autre Bradley Cooper, « All About Steve » n’est rien d’autre qu’un pur désastre cinématographique. Le film frôle le pathétique et Dieu sait combien j’aime, j’admire et je respecte le travail de Sandra Bullock qui était très drôle en Septembre dernier dans « La Proposition ». Car au fond, outre se demander quelle était sa motivation à signer pour ce nanard, la pauvre se retrouve dans un rôle complétement déjanté et cucul ou elle surjoue, ce qui la ridiculise. Au niveau scénaristique, c’est la grosse cata, le film ne tient pas une seconde debout, les quelques effets spéciaux sont nuls, sales, il suffit juste de regarder la bande annonce pour s’en rendre compte. En fait, on tient là l’un des bides les plus prometteurs de l’année, qui, à remporté un Razzie Award en ce début Mars 2010 (l’inverse des Oscars). Enfin, je signale mon mécontentement de sortir un film tel que celui-ci alors que « The Blind Side » par exemple, avec Sandra Bullock (d’ailleurs primé aux Oscars en tant que meilleure actrice), plébiscité par les critiques, ne sortira pas au cinéma en France mais directement en VOD (Vidéo à la demande sur Internet). En bref, « All About Steve » est une comédie americaine ratée et mal réalisé qui a le don de n’avoir aucun scénario ou presque (mais bon tout tombe à l’eau), des personnages ridicules, des acteurs qui en font malheureusement trop (à cause de leur personnage et non de leur talent).

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« Protéger et servir » de Eric Lavaine

 0  (0.7/10)

En avril 2009, Eric Lavaine sortait « Incognito », une comédie fort sympathique avec Franck Dubosc et Bénabar. A peine 10 mois plus tard, le voilà déjà de retour avec « Protéger et servir », ou l’on pouvait s’attendre à une comédie bien ficelé grâce au duo (de choc?) Kad Merad et Clovis Cornillac. Mais non, et la bande annonce le souligne rien qu’à elle, le film à l’air d’un gros nanard français, et le film est un gros nanard français. Dès le génèrique de début et les premières scénes, on crait le pire et on éspère, du fond du coeur, que ça va s’arranger. Mais pas du tout, et au contraire, tout s’accentue encore au pire, mettant même, à cause de gags à deux francs, le spectateur mal à l’aise qui ne peut que se demander qu’elle a été sa motivation en venant le voir. Certes il arrive de sourire mais le film devient vite très lourd, à cause de son envie ratée de faire sourire mais aussi par son scénario lourdingue (Deux flics qui se connaissent depuis l’enfance qui risquent d’être mutés à deux endroits différents et qui doivent, pour ne pas être separés, déjoué des attaques terroristes). La réalisation est ratée, les images sales, et les acteurs, pourtant bons, se ridiculisent énormément dans ce film (On gardera juste le côté, j’avoue, sympa de Clovis Cornillac en radin). A se demander vraiment pourquoi avoir accepter un tel projet. En ce qui concerne Kad Merad, rien d’étonnant car habitué au comédies françaises, la plupart du temps, sans saveurs, mais pour Clovis Cornillac et surtout Carole Bouquet j’en reste encore très étonné. En bref,  »Protéger et servir » est une comédie  très déçevante à oublier le plus vite possible. L’un des films les plus mauvais jamais vu pour ma part.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« Ensemble c’est trop » de Lea Fazer

  1 étoiles(3/10)

« Ensemble c’est trop » c’est l’histoire d’une famille au bord…de l’explosion. Après « Notre Univers Impitoyable », Léa Fazer revient avec cette comédie assez…énervante (c’est un peu le but non?). En effet, le film débute fort avec la trouvaille par Marie-France, joué par Nathalie Baye, d’une culotte dans les poches de son mari, Henry, interprêté par Pierre Arditi, et ce, en plein repas de famille. Marie-France décide alors d’aller logé chez son fils (Jocelyn Quivrin), qui est en couple (avec la pétillante Aissa Maiga), quelques temps. Mais sa déprime va agaçé le couple qui va se trouver au bord de la rupture. De plus, elle aimerait pardonner à son mari parce qu’elle l’aime toujours même si elle dit à tout le monde le contraire. Mais lorsqu’elle le retrouve, et que Clémentine et Sébastien sont heureux de pouvoir enfin se retrouver tranquilles chez eux, Marie-France apprend, et c’est la cerise sur le gateau, ou la goutte d’eau qui fait déborder le vase, que la maîtresse d’Henry est…enceinte. Ouf, j’ai enfin fini, on pourrait s’y perdre. Tout comme ce que je viens de vous dire juste au dessus, le film est veritablement une prise de tête pour nous, chers spectateurs souhaitant juste se détendre le temps d’une séance de cinéma. On sourit par moments mais le film reste très brouillon et aurait plus merité sa place à la télévision et non au cinéma. A noter, tout de même, la dernière performance de Jocelyn Quivrin, talentueux acteur au grand coeur dans ce film. En bref, Léa Fazer signe un nouveau film drôle parfois mais brouillon, qui part légèrement dans tous les sens, et qui peut vraiment énerver tellement ses situations peuvent s’enchaîner et ne pas être probable. C’est vraiment trop !

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 
123

Navigation


news et infos sur la star s... |
>> Twilight |
SPIRALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tous au ciné
| twilightsagaforyou
| twilight l'amour d'une saga!