Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



« Tout va bien, the kids are all right » de Lisa Cholodenko

Tout va bien, The Kids Are All Right

1 étoiles(3.9/10)

Maintenant que Joni a l’âge légal pour accéder à leur dossier à la banque du sperme, son frère et elle décident de retrouver le donneur dont ils sont tous deux issus. Papa-donneur est rapidement séduit par les deux adolescents qui frappent à sa porte. Spontanément, ils l’invitent à dîner pour la présentation aux parents : deux mamans qui vivent ensemble depuis 20 ans. Mais l’arrivée d’un papa sexy peut causer beaucoup de dégâts… Pas grand chose ne va malheureusement. Pour mettre en avant le positif on parlera du casting qui est energique et credible dans cette histoire assez differente et moderne de ce qu’on à l’habitude de voir; et ce notamment grâce au bon duo Julianne Moore/Annette Bening en couple homosexuel interprêté très naturellement et avec légerté. Outre le fait de la mise en scéne etc, c’est vraiment le scénario qui planche, l’histoire devient peu à peu perdue au milieu d’éléments peu crédibles pour le coup; on pouvait s’attendre à justement eviter certains clichés ou passages obligés et bien on passe en plein dedans au final. Du coup le film en devient ennuyant bien qu’il y est beaucoup de volonté de la part de la réalisatrice à tenter de mettre en avant le fait que l’homosexualité n’est plus quelque chose de tabou, autre point positif du film, qui en est toute sa justification d’exister. En bref, « Tout va bien! » est une comedie ambitieuse mais qui se perd malheureusement malgré un casting plaisant.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« Trop loin pour toi » de Nanette Burstein

Trop loin pour toi

2 étoiles (6.1/10)

Erin et Garnett sont très bien ensemble, même quand ils ne le sont pas. Lorsqu’Erin, jeune étudiante en journalisme, part pour San Francisco terminer ses études ; son petit ami Garrett, jeune découvreur de talents musicaux, reste à Manhattan poursuivre ses ambitions dans l’attente d’une promotion qui lui a été promise. Grâce à la connexion d’une webcam et le programme miles « grand voyageur », ils avancent tous deux leurs pions naviguant au travers des pièges et problèmes de communication de leur amour Est-Ouest, évitant les mauvais conseils d’amis et de certains prédateurs célibataires pour qui « je suis pris » n’est pas un obstacle. Mais, lorsque leur attente semble tirer à sa fin, Erin décroche le job de ses rêves en Californie, tandis que la carrière de Garrett s’emballe à New York. Les grandes retrouvailles tant attendues pourraient les séparer pour de bon…à moins que leur amour ne tienne bon. Voilà enfin une comédie americaine drôle, pas naive et très sympathique. Elle montre très bien les étapes de la vie d’un couple, ou on se promet tout d’abord d’être juste amis en sachant que la separation est proche et inévitable, puis on tombe amoureux et on se fait la promesse de tenir bon face à la distance. On arrive ensuite au doute, savoir ce que l’autre fait tout le temps, puis les lassitudes etc. Avec un côté très romantique, servi sur de l’humour frais et parfoit grinçant,  »Trop loin pour toi » réussit à décrire ce que l’amour peut-être de nos jours et en explique les bienfaits comme les conséquences. Drew Barrymore et Justin Long, couple à la ville comme à l’écran ici,  s’en sortent très bien et transmettent leur bonne humeur au-delà du film. En bref, « Trop loin pour toi » est une comédie bien sentie, dynamique, drôle et romantique à voir pour se changer les idées.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« Scoop » de Woody Allen

Scoop

3 étoiles(8.1/10)

L’enquête du célèbre journaliste d’investigation Joe Strombel, consacrée au « Tueur au Tarot » de Londres, tourne court quand il meurt de façon aussi soudaine qu’inexplicable. Mais rien, pas même la mort, ne peut arrêter Joe. A peine arrivé au purgatoire, il décide de transmettre ses toutes dernières informations à la plus charmante des étudiantes en journalisme : Sondra Pransky. De passage à Londres, Sondra entend le fantôme de Joe s’adresser à elle durant un numéro de magie de l’Américain Splendini, alias Sid Waterman. Bouleversée et folle de joie à l’idée d’avoir déniché le scoop du siècle, l’effervescente créature se lance avec Sid dans une enquête échevelée, qui les mène droit au fringant aristocrate et politicien Peter Lyman. Une idylle se noue en dépit de troublants indices semblant désigner le beau Peter comme le « Tueur au Tarot ». Woody Allen, ou comment se renouveller de film en film et arriver à emballer, emerveiller le spectateur à chaque instant avec une telle légerté, simplicité en faisant d’une histoire, une intrigue alléchante et prenante. Un génie vous avez dit? En tout cas, après « Match Point » c’est avec soin qu’il signe un film mélant parfaitement et justement comédie et policier avec un scénario bien mené, une mise en scéne simple pour un résultat hors norme, comme toujours. Du côté du casting, on retrouve une Scarlett Johansson passionée et pétillante, un Hugh Jackman mysterieux et un Woody Allen irrésistible devant la caméra qui ne manque aucune occasion de faire rire, ne serait-ce que par les expressions de son visage ou mieux par des répliques simplement brillantes. « Scoop » se découvre avec beaucoup de plaisir et de curiosité pour un résultat très efficace. Oui, Woody Allen fait parti des génies.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« Mange, prie, aime » de Ryan Murphy

Mange, prie, aime

1 étoiles(3.0/10)

Après un divorce difficile, Liz Gilbert décide de prendre une année sabbatique et de changer de vie. Elle entame alors un périple initiatique qui va l’emmener au bout du monde et d’elle-même. Lors d’un voyage aussi exotique que merveilleux, elle retrouve l’appétit de vivre et le plaisir de manger en Italie, le pouvoir de la prière et de l’esprit en Inde, et de façon tout à fait inattendue, elle trouvera la paix intérieure et l’amour à Bali. Adaptation sans goût du roman de Elizabeth Gilbert Eat, Pray, Love: One Woman’s Search for Everything Across Italy, India and Indonesia pourtant adoré par les critiques et les lecteurs. En ayant un scénario plus léger se concentrant vraiment sur le principal, on aurait certainement pu gagner une bonne demie-heure aux très longues 2h20, surtout que le film aborde le sujet de la recherche de la paisibilité, de la meditation notamment sur le passage en Inde. Il faut être armé de patience et certainement énormèment apprécié Julia Roberts pour tenir car il ne faudra ni compter sur le rythme, ni sur le scénario qui enchaîne les clichés (notamment sur l’Italie), ni sur la réalisation ou encore l’esthétique. Quelque chose sauve quand même le film : son message. En effet, même si on connaît très peu la vie anterieure du voyage de l’héroine, une chose est sure : elle s’en va, voyager pour se rencontrer elle-même, se retrouver, apprendre à profiter, à croire et à aimer. Le dernier passage à Bali est un peu plus interressant, dommage que nous soyons, à ce moment-ci, en train de lutter pour ne pas s’endormir. Il est interressant dans la manière de terminer le film, de poser le point final à ce long voyage. Au final, on en ressort certes les yeux fermés, mais avec le sourire.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« Une famille très moderne » de Josh Gordon et Will Speck

Une famille très moderne

1 étoiles(3.6/10)

Kassie est une new-yorkaise célibataire, intelligente et dynamique. En dépit des avertissements de son meilleur ami, le sympathique mais légèrement névrosé Wally, elle décide qu’il est grand temps d’avoir un enfant – et cela même si aucun père n’est présent à l’horizon car elle a déjà sélectionné le donneur idéal : le charmant Roland. Alors que Kassie organise une grande soirée pour fêter sa future insémination, un Wally complètement ivre, va procéder à un échange de dernière minute qui va mettre à mal l’organisation parfaite de la future maman. Le lendemain, alors qu’il est victime d’une gueule de bois carabinée, Wally a tout oublié. Sept ans plus tard, lorsque Kassie revient à New York avec son fils, Wally va réaliser qu’il y a une troublante ressemblance entre le petit garçon et lui…A la vue du synopsis et des noms des scénaristes (« Juno » & « Little miss sunshine »), « Une famille très moderne » aurait pu sortir du lot des comedies americaines sans grandes profondeurs, mais ce n’est pas le cas. Même si le duo Jason Bateman/Jennifer Aniston fonctionne assez bien, le film reste mou et ultra prévisible, et face à cela, les acteurs n’y peuvent rien; surtout à voir le jeu de Jennifer Aniston, qui reste le même que dans « Le chasseur de primes » par exemple. Le petit garçon est sympathique mais son personnage en reste absent. En bref, « Une famille très moderne » est une comédie U.S qui n’a pas de rythme et qui est vraiment trop prévisible.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« Donne-moi ta main » de Anand Tucker

Donne-moi ta main

0   (2.4/10)

Anna habite Boston avec son petit ami Jeremy. Tout lui réussit. Il ne lui manque plus qu’une seule chose : une bague de fiançailles… Lassée d’attendre la demande, elle décide de s’envoler pour l’Irlande afin de retrouver Jeremy et le demander en mariage le 29 février comme l’autorise une tradition locale. Mais son avion est détourné et il va lui falloir traverser tout le pays. Son voyage sera mouvementé et une rencontre va bouleverser son projet…Nos amis Amèricains sont très doués en ce qui concerne la réalisation de gros films d’actions, fantastiques ou autres mais en ce qui concerne la comédie, comme en France, on trouve plus de navets (qui marchent souvent au box-office) que de bons longs-métrages, des navets comme « Le chasseur de primes » ou « All about Steve » pour n’en citer que deux datant de cette année, et, celui-ci. Rebaptisé chez nous « Donne-moi ta main », cette comédie « romantique » est juste plate, bourrée de clichés, pleine de scénes interminables, et d’autres qui frisent le ridicule. Le charme d’Amy Adams que l’on a connu dans « Il était une fois », petit film sympa made in Disney, n’opère plus du tout dans ce film ou son jeu est pas très bon, comme pour le reste du casting; en même temps avec des personnages pareils c’est dur de faire quelque chose de bien. En bref, « Donne-moi ta main » est une comédie ratée et sans intérêt de plus d’outre atlantique, que dire de plus? Ah, que vous pouvez voir le film sans rien payer, juste en regardant la bande annonce, qui au passage se révèle être bien meilleure que le film.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« Night and Day » de James Mangold

Night and Day

2 étoiles (6.7/10)

Lorsque June rencontre Roy, elle croit que le destin lui sourit enfin et qu’elle a trouvé l’homme de ses rêves. Pourtant, très vite, elle le suspecte d’être un espion et le cauchemar commence. Elle se retrouve traquée avec lui dans une coursepoursuite à travers la planète qui ne leur laisse aucun répit. Leur vie ne tient qu’à un fil et le danger est partout. Pour avoir une chance de s’en sortir, June et Roy doivent se faire confiance au point de se confier leurs vies. Mais est-ce bien raisonnable ? « Night and Day » est une comédie d’action comme on ne voit plus tellement de nos jours, enfin si, on voit des tentatives comme « Kiss & Kill » sorti récemment mais un film sympathique qui dépote bien avec des acteurs plutôt convainquant comme celui-ci ça en devient rare. Pourquoi ? Son scénario n’a rien de très original mais il à le merite de toujours servir quelque chose au spectateur ou le juste milieu entre action (cascades assez surprenantes mais effets speciaux décevants) et comédie (par la relation entre Diaz et Cruz) est trouvé sans en faire trop d’un côté ou de l’autre. La bande son est bonne, des repliques et/ou des situations sont très drôles et le montage assez dynamique et, font de ce film, certainement, LE film d’action de cet été qui rappelle un peu les films du genre des années 90. On en manquait et au final, ça fait du bien.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« The Last Song » de Julie Anne Robinson

The Last Song

2 étoiles (6.7/10)

Une adolescente rebelle est envoyée chez son père avec son petit frère pour passer l’été en sa compagnie au bord de la mer. Succés à sa sortie aux Etats-Unis à défaut d’être visible au cinéma en France, comme « The Blind Side » avec Sandra Bullock pour n’en citer qu’un récent, « The Last Song » est un film léger mais surprenant dans les thèmes qu’il aborde : l’amour certes mais il traite aussi de la famille, des différentes relations humaines, dans la lignée de « Cher John » qui lui s’interressait à l’amour, mais aussi plus particulièrement à la guerre. Le long-mètrage suit cette adolescente, jouée par Miley Cyrus, et ses vacances estivales au bord de l’eau entre rires et larmes, rencontres et problèmes, ou certaines choses pourraient paraître clichés mais qui sont évités par des moyens de mises en scènes interressants et des dialogues parfois plus percutants. Toutefois quelques maladresses scénaristiques se font ressentir mais la veritable force du film réside en Miley Cyrus, dans un rôle qui lui colle parfaitement bien à la peau, qui fait murir son personnage tout au long du film, qui laisse passer toutes les émotions, et qui confirme ou plutot dois-je dire exploite comme il faut ses talents d’actrices (surjeu dans « Hannah Montana : Le film » par exemple mais c’est le rôle qui lui devait d’être comme cela après tout). Il ne faut pas mettre ce film avec les autres du même genre pour plaire aux fans, ce film doit vraiment être pris au serieux et beaucoup de choses doivent être retenues après une fin plutôt très émouvante. En bref, « The Last Song » est un film qui se regarde avec beaucoup de plaisir, qui laisse paraître de differentes émotions tout du long et qui aborde des sujets importantes, tout ceci portés par des acteurs doués et prometteurs.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« Kiss & Kill » de Robert luketic

Kiss & Kill

1 étoiles(4.1/10)

Alors que Jen Kornfeldt, en vacances sur la Côte d’Azur, se remet à peine d’une rupture, elle fait la connaissance de l’homme de ses rêves, le beau Spencer Aimes. Trois ans après cette rencontre, Spencer et Jen sont de jeunes mariés heureux à la vie paisible. Mais tout bascule le jour où un mystérieux tueur cherche à éliminer Spencer. Jen découvre alors que son mari est agent secret, un détail qu’il n’avait jamais pris la peine de mentionner. Les attaques contre le couple se multiplient, et ils comprennent que la tête de Spencer est mise à prix… Devenue femme d’un espion, Jen va tenter de découvrir quels autres secrets son mari a bien pu lui cacher. Mais elle devra surtout apprendre à esquiver les balles, gérer sa belle-famille et préserver les apparences d’un couple parfait…Tourné en parti à Nice au printemps 2009, ce « Kiss & Kill » vendu comme « Mr and Mrs Smith » n’y ressemble en rien. Ici, malgrè des longueurs, le film vari bien le mèlange entre les scénes de comedies et d’actions porté par un duo d’acteurs de charme et qui fonctionne : Katherine Heigl / Ashton Kutcher. Mais voilà, beaucoup trop de maladresses dans le scénario font que le long metrage se perd et du coup, on en sort plutôt déçus. En bref, « Kiss & Kill » est à voir pour son casting et non pour son scénario trop inégal.

.
 

« Sex and the City 2″ de Michael Patrick King

Sex and the City 2

1 étoiles(3.9/10)

Que passe-t-il après avoir dit « Oui » ? La vie est telle que ces dames l’ont toujours rêvée, mais ce ne serait pas “Sex and the City” si elle ne leur réservait pas quelques surprises… cette fois, sous la forme d’une aventure glamour, baignée de soleil, les entraînant loin de New York dans l’un des endroits les plus luxuriants, exotiques et vivifiants de la planète ; là où les fêtes ne s’arrêtent jamais et où le mystère est omniprésent. Deux ans après le succés publique du premier volet, il se devait de faire une suite; une suite qui patauge un peu à cause d’un scénario que l’on croirait avoir été ecrit en trois jours. En envoyant Carrie Bradshow et sa troupe de filles à l’autre bout de la planéte pour un voyage plein de rebondissements (ou pas!), on perd le charme qui était omniprésent dans le premier, et qui est tout l’univers de la serie, l’ambiance new-yorkaise. Le scénario joue notamment sur les retrouvailles quelques années plus tard pour le spectateur de manière plutôt très légere et plus axé sur la comédie et un point pour les heroines sur leur vie. Pour le personnage que campe Sarah Jessica Parker, son destin est un peu tiré par les cheveux (son couple va mal et elle retrouve, comme par hasard, un vieux compagnon à l’autre bout du monde) tout comme l’histoire de la nounou par exemple. Pas assez de fond dans ce film qui restera un divertissement sympa, léger, ou la mode est un peu laissée de côté mais qui plaira, malgré sa longueur de 2h25, aux filles et aux fans. En bref, « Sex and the City 2″ est une suite délaissant les ingredients qui ont fait le succés de la serie (outre la relation entre les héroines et leur caractére) et nous laissant face à un film plus comique, un peu trop light et sans grande intrigue.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 
123

Navigation


news et infos sur la star s... |
>> Twilight |
SPIRALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tous au ciné
| twilightsagaforyou
| twilight l'amour d'une saga!