Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

« Au-delà » de Clint Eastwood

Au-delà

1 étoiles(4.9/10)

Au-delà est l’histoire de trois personnages hantés par la mort et les interrogations qu’elle soulève. George est un Américain d’origine modeste, affecté d’un « don » de voyance qui pèse sur lui comme une malédiction. Marie, journaliste française, est confrontée à une expérience de mort imminente, et en a été durablement bouleversée. Et quand Marcus, un jeune garçon de Londres, perd l’être qui lui était le plus cher et le plus indispensable, il se met désespérément en quête de réponses à ses interrogations. George, Marie et Marcus sont guidés par le même besoin de savoir, la même quête. Leurs destinées vont fi nir par se croiser pour tenter de répondre au mystère de l’Au-delà. Après les excellents « Gran Torino », « L’échange », « Invictus » pour ne citer que les plus récents, ce nouveau Clint Eastwood était très attendu. C’est la première fois que le réalisateur aborde un tel sujet et à recours a des effets speciaux conséquents. Mais voilà, le film ne convainct pas très bien et le talent, la manière de faire d’Eastwood ne se retrouve pas dans le film. Le début est pourtant très efficace en ce qui concerne la retranscription du tsunami; mais on fait très vite du sur place et l’intrigue n’avance pas, ca reste très plat et il n’y a pas de grandes surprises. Dans « Invictus » par exemple, la photographie était magnifique tout comme la fin du film (le match) qui fut un veritable moment de cinéma; mais celui-ci se termine sans originalité et le propos ne va pas malheureusement pas assez loin.  C’est vraiment très dommage. Cela dit, le film n’est pas non plus un echec, on prend ce qu’il y a à prendre, on pose la question de se demander ce qu’il y a après la vie, comment peut bien être la mort et le film nous transmet le message de profiter de l’instant présent, car chaque minute compte et chaque minute peut bouleverser la précédente. C’est donc un Eastwood mineur, qui nous déçoit à cause de la comparaison que l’on en fait avec ses précédents (récents) qui furent tous, excellents.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« Ramona et Beezus » de Elizabeth Allen

Ramona et Beezus

1 étoiles(4.5/10)

La petite Ramona Quimby a beaucoup d’imagination et de l’énergie à revendre. Ses idées joyeusement loufoques ont tendance à provoquer des catastrophes, ce qui pousse tout le monde à garder un œil sur elle, en particulier sa grande sœur, Beezus. Son goût de l’aventure et sa malice vont pourtant s’avérer très utiles lorsque la maison familiale va se retrouver menacée… Un synopsis assez familier, une star des ados, une cible familiale pour une comédie qui tient ses promesses : celles de divertir, de vendre de la bonne humeur et ce, d’une manière très propre à lui-même. La jeune Joey King est fascinante et très charmante dans son jeu; et Selena Gomez confirme ses talents de comédienne après avoir aisément montrer ses talents de chanteuses. Cette jeune enfant, très rêveuse donne lieu a des moments très sympathiques au niveau de la mise en scéne et des idées (de la retranscription des éléments de sa mèmoire, materiellement). En bref, malgrè sa mauvaise distribution en salle, « Ramona et Beezus » est un film familial qui ravira les plus jeunes.

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« Somewhere » de Sofia Coppola

 Somewhere

4 étoiles(8.6/10)

Oubliez l’unviers très féminin de « Virgin Suicides », le rose bonbon de « Marie-Antoinette » et sa mise en scéne dynamique pour vous plongez dans le nouveau bijou cinématographique de Sofia Coppola : « Somewhere »; un film intimiste, moins tape à l’oeil, lent mais incroyablement charmant. C’est l’histoire d’un grand acteur qui s’ennui à mourir dans un grand hôtel très luxueux de Los Angeles entre deux tournages et la promotion de son dernier film : il ne profite pas de la piscine, il boit en soirée pour oublier la dure réalité de sa vie et s’ennui même des strip teaseuses venant dans sa chambre chaque soir; bref, il fait paraître aucune envie en rejettant même le sexe qui lui tend pourtant les bras. Cette homme est juste en pleine remise en question sur lui-même, perdu quelque part dans ses pensées, à un moment de sa vie. La première séquence du film annonce la couleur et veut déjà tout dire : le personnage s’amuse avec sa ferrari, tout seul, sur un circuit, parce qu’il n’a rien d’autre à faire; même la camera de Coppola ne le suit pas, pour montrer qu’il est bien seul, et la longueur, que l’on retrouvera tout au long du film, que son ennui persiste. Il s’imagine même à plusieurs reprises être poursuivi par des paparazzis mais il arrive vite à se poser une question : Il a tout, mais qui est-il ? Rien selon lui. Pourtant il a de nombreux fans, mais une star est une image qui fait des films, en loccurence des films à gros budgets à la vue de l’affiche que l’on peut voir lors d’une séance photo, mais pas un être qui a des souffrances comme tout le monde et des joies, juste une image, donc en quelque sorte un mensonge.  Le fait d’être célébre l’éloigne de sa famille et de sa fille qu’il n’a pas vu depuis longtemps et qui va lui rendre visite. Elle sera son rayon de soleil mais il aura du mal à s’interresser à s’y interresser (cf la magnifique séquence de la patinoire). Petit à petit il se laissera tenter par quelques envies avec elle mais ne retrouvera pas la complicité qu’un père et une fille doivent avoir. On penserait presque que c’est plutôt son oncle. Il ne fait paraître aucun sentiment non plus. Cet enfant de 11 ans, pré adolescente et très débrouillarde est elle aussi perdue quelque part entre sa mère qui l’abandonne pour un voyage et son père qu’elle retrouve après des années. Elle Fanning est une excellente actrice et crève l’écran. Egalement, Sofia Coppola s’amuse avec la célébrité; on peut y voir une conférence de presse très interressante ou Johnny évite les réponses et enchaîne les questions de manière à ne rien dévoiler, ou bien d’être commandé pour faire des photos presque truquées. L’action se passe au Château Marmont, quelque part dans Los Angeles, endroit très mysterieux et à l’origine des magnifiques images du film, de l’incroyable mise en scéne de Sofia Coppola. Je tiens à insister que le film est très lent, et que ceux qui n’ont pas de subtilité ne verront pas que c’est justifié. Alors au final, est-il plus important d’avoir ou d’être ? Ne serait-il pas préférable de laisser sa vie de côté, quelque part, là ou ne l’a retrouvera jamais, pour tout recommencer et aller chercher le bonheur ? Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

« La Chance de ma vie » de Nicolas Cuche

La Chance de ma vie

1 étoiles(3.6/10)

Julien Monnier a un sérieux problème. Il a beau être un conseiller conjugal brillant, il n’arrive pas à garder une femme dans sa vie plus de deux semaines. Et pour cause, depuis son plus jeune âge, Julien porte la poisse à toutes les femmes qui s’éprennent de lui. Mais pas une petite poisse. De celles qui vous envoient à l’hôpital plusieurs fois par semaines, qui brisent votre vie professionnelle ou qui vous fâchent à vie avec vos proches. Julien est à proprement parler un vrai chat noir pour les femmes. Joanna Sorini va vite l’apprendre à ses dépens le jour où elle le croise. Une carrière en plein décollage, une vie amoureuse qui semblait enfin prendre un bon tournant, tout cela risque de bien changer… Des fois, nous ferions mieux de ne pas regarder les bandes annonces, comme pour « La Chance de ma vie ». Le film n’est pas un echec, bien au contraire, il est très divertissant et sympathique mais les extraits en presentaient trop et la réalisation n’est pas assez soignée; mais le duo d’acteur fonctionne et c’est le principal. Après « Le Siffleur » et « L’amour c’est mieux à deux », Virginie Efira se fait peu à peu une place dans la comédie à la manière d’une Katherine Heigl. Certaines situations prêtent à rire et des dialogues à sourires, pour un film qui n’a rien d’exceptionnel si ce n’est donner le sourire.  

Pour voir la bande annonce, cliquez ici !

.
 

Navigation


news et infos sur la star s... |
>> Twilight |
SPIRALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tous au ciné
| twilightsagaforyou
| twilight l'amour d'une saga!